Meilleur piano
Korg Electribe

Korg Electribe : ce que vaut réellement cette station de production

Korg Electribe – Avis

Vous hésitez à acheter le Korg Electribe ? Vous trouverez ici toutes les informations dont vous avez besoin pour définir si cette station de production est faite pour vous.

Korg sort ce modèle une dizaine d’années après son premier Electribe. L’electribe est une machine de production (découvrez également notre comparatif des meilleurs synthétiseurs) qui a longtemps figurée parmi les meilleures du marché de la musique numérique, gage de la qualité de l’electribe de Korg.

Le constructeur japonais a placé sa technologie la plus avancée dans l’Electribe 2. Avec son nouveau modèle, korg revient dans le milieu de la  groove machine. Jetez un coup d’oeil à sa nouvelle version, complètement revue et redessinée.

Korg Electribe 2 – Test

L’Electribe classique a constitué avec l’Electribe sampler, le renouvellement de la série Electribe. De nombreux passionnés commençaient à douter de l’évolution de cette série, notamment car Korg s’était mis à produire des BAR low-cost comme les Volca.

Mais, cette nouvelle version est-elle à la hauteur des attentes qu’elle a suscité ? Pour avoir un avant-goût de la réponse, découvrez quels sont ses principaux points forts ainsi que ses principaux points faibles.

ON AIME :

  • Ses 16 pads.
  • Facilité d’accessibilité des paramètres importants.
  • Solidité/qualité des matériaux.

ON N’AIME PAS :

  • Polyphonie assez limitée.
  • Absence de clavier.

Prise en main

La série Electribe est connue pour sa prise en main agréable. Ce nouveau modèle ne fait pas exception, et offre une utilisation facile, notamment grâce au fait que le gros des commandes est accessible sur la façade.

Concernant les commandes de transport, elles sont situées en dessous de l’écran LCD, les fonctions d’édition se trouvent à leur droite. Les sections effets ainsi que synthèse sont faciles à voir. On retrouve notamment : oscillateur, modulation, filtre, effets et ampli.

Korg Electribe 2

Sous ces dernières se situent des touches de fonction, pour choisir la piste, couper une piste ou en effacer une. Des touches pour déclencher le son et choisir le mode sont également présentes.

Les pads sont disposés en 2 rangées de 8. Chaque pad peut jouer jusqu’à 4 notes en même temps, à condition de choisir le mode accord.

Clavier

Le Korg Electribe 2 ne possède pas de clavier en tant que tel mais 16 pads, éclairés par des LED indiquant leur statut ou bien la piste sélectionnée. Ils sont dynamiques, et peuvent réagir aux variations de la vélocité de frappe si l’option est activée. Ses pads ont un toucher agréable ainsi qu’une bonne réactivité : Korg a misé sur la qualité des finitions.

Effets

L’electribe 2 présente deux sections d’effets. On retrouve une section avec les effets disponibles pour chaque piste (appelés IFX). L’autre section concerne l’effet maître global (appelés MFX) auquel on peut assigner les pistes.

Les IFX contiennent 38 algorithmes comme :

  • compresseur
  • distorsions
  • chorus
  • répéteur
  • découpeur
  • phasers

 Le MFX en contient 32 comme :

  • filtres
  • doubleurs
  • compresseur
  • phasers
  • autopan
  • réverbes

Le Korg Electribe 2 permet donc de faire de nombreux effets variés. On peut cependant reprocher à cet instrument l’accès très limité aux paramètres d’édition.

Connectivité

La connectique située à l’arrière est simple, voire simpliste. Les sorties audio sont au nombre de 2, (au format jack 6,5mm) ce qui n’est pas assez en prenant en compte que l’electribe 2 peut envoyer 16 pistes simultanément. Le format mini-jack est celui des autres prises, comme l’entrée audio, l’entrée/sortie synchro et l’entrée/sortie MIDI, et enfin, la prise pour casque stéréo.

Le connecteur micro-USB se trouve sur la gauche de la dalle, tout comme le lecteur de carte (SD et SDHC). 6 piles AA peuvent être placées dans le compartiment situé en dessous de l’instrument. Cela permet d’avoir une autonomie allant jusqu’à 5 heures.

Design

L’electribe 2 est disponible en plusieurs couleurs. Sa dalle lisse et lourde de zinc de 1,6 kg lui donne un look qualitatif.

Concernant les commandes de cet electribe 2, c’est un mélange d’encodeurs et de boutons assez serrés, qui sont néanmoins de qualité et ne gênent pas vraiment la bonne utilisation de l’instrument. L’écran LCD incrusté dans la dalle de zinc est informatif, ce qui rend son utilisation intuitive.

Un de ses points faible est la faible luminosité de ses commandes : dans un environnement sombre, une bonne partie des commandes deviennent pratiquement invisibles. Dans le noir, il sera donc difficile de faire la différence entre certaines touches. Cela peut poser problème, d’autant plus que ce genre d’instrument s’utilise souvent dans des milieux avec une assez faible luminosité ambiante.

A contrario du panneau très peu éclairé, le dessous de cette groove machine est presque trop éclairé : Korg aurait sûrement mieux fait de privilégier l’éclairage du panneau… Si jamais vous voulez éteindre les 4 LED multicolores, vous n’aurez pas d’autre choix que d’activer le mode économie d’énergie, ce qui va aussi atténuer l’écran LCD.

Korg Electribe – Verdict

Ce nouveau modèle de la série Electribe représente une évolution majeure de la série, avec de nouveaux moteurs sonores et effets, des nouvelles fonctionnalités et un nouveau design.

On aurait néanmoins pu s’attendre à mieux venant d’un nouveau produit de la gamme Electribe. Plutôt qu’un pas en avant, il constitue plus un pas sur le côté.

En effet, l’Electribe avait mis l’accent sur la spontanéité et la vitesse, alors que le nouveau modèle a mis l’accent sur la performance et la production.

Cet instrument ne peut pas convenir à tout le monde, mais si vous êtes adepte des design minimalistes et que vous cherchez plus à vous faire plaisir sans prise de tête, il peut très bien faire l’affaire.

Laisser un commentaire