Meilleur piano
Yamaha PSR-F51 avis

Yamaha PSR-F51 : test complet et avis de la rédaction

Introduction

De part son prix très abordable, le Yamaha PSR-F51 constitue un bon clavier numérique. Il dispose pas moins de soixante et une touches, et de cent-vingt sonorités, mais aussi de diverses options complémentaires telles que le mode dual permettant de jouer à deux sur le même clavier. En d’autres termes, pour un clavier de gamme médiane, il est très complet.

Son design, quoi que classique, ne lui empêche pas d’être doté d’une bonne qualité de son, recommandé pour les débutants souhaitant débuter leur apprentissage musical, comme pour les plus confirmés. Creusons dans les détails.

Yamaha PSR-F51 : à quel prix ?

PROMO SPÉCIALE DE 35,80 EUR
Yamaha PSR-F51 – Clavier électronique avec 61 touches – Instrument de musique portable –...
  • Débutez en toute simplicité avec le clavier PSR-F51 : il s'utilise intuitivement sans avoir à...
  • Très simple à utiliser, ce clavier possède 61 touches, 100 sonorités et 120 styles - Avec une...
  • Découvrez les avantages du mode Duo qui permet à deux utilisateurs de jouer en même temps -...

ON AIME :

  • Qualité sonore supérieure.
  • Clavier léger facile à emporter avec vous.
  • Interface intuitive.
  • Il dispose tout de même de 120 voix et 114 rythmes.
  • Utilisation extérieure grâce à son mode de fonctionnement sur piles.

ON N’AIME PAS :

  • Touches très sensibles.
  • Absence de connexion au PC.
  • Il n’a pas d’entrée microphone.

Yamaha PSR-F51 : prise en main

Yamaha PSR-F51

Concernant tout d’abord les dimensions du Yamaha PSR-F51, il dispose d’une largeur de 94 centimètres, d’une hauteur de 10,9 centimètres et d’une profondeur de 30,6 centimètres. Sans compter la batterie, il pèse 3,4 kilogrammes. Rendant ainsi ce Yamaha facile d’accès et d’utilisation.

Ensuite, s’agissant des interfaces de contrôle, il se dote de soixante-et-une touches, mais pas de réponse tactile. Il dispose d’un écran LED et le langage est réglé en anglais.

De plus, le Yamaha PSR-F51 peut être utilisé n’importe où et dans n’importe quelle situation car il peut être doté de piles : six piles 1.5-V AA ou six piles rechargeables de modèles 1.2V NI-MH ou équivalent.

Yamaha PSR-F51 : qualité sonore

Concernant les voix, il dispose d’un échantillonnage AWN Stéréo – Tone Generation. La polyphonie maximum est de trente-deux, et le nombre de voix disponible s’élève à cent-vingt. Quant au reverb et au chorus, la voix est fixe.

La liste des voix disponibles contient différentes catégories avec un large panel de choix : piano, organe/accordéon, guitare/basse, cordes, bois, saxophone, laiton, percussion, synthétique, batterie, dual. Mais aussi des voix du monde entiers telles que flute de pan, Kalimba, Dulcimer, Harmonium (simple ou double), Sitar, Tabla, Indien, Oud, Rabab, Arabe, Er Hu, Chinoise et plus encore.

S’agissant du style de musique, là encore une large gamme est proposée : Pop & Rock, Ballade, Danse & Disco, Swing & Jazz, Ball, Tradition & Valse, Piano, Country, ou encore Forro, Sertanejo, Mambo, Salsa, Beguine, Raggae, Duranguense, Cumbia, Joropo, Parranda, Modern, Keroncong, Bhajan, Bhangra, Dandiya, Saeidy, WedhaSaghira, Laff, etc.

Quant aux fonctions, les morceaux en preset sont au nombre de trente ; il s’accompagne d’un métronome intégré ; la plage de tempo se situe entre onze et deux-cents quatre-vingts ; la transposition de moins douze à zéro, et de zéro à douze ; et l’accordage est également au rendez-vous.

D’autre part, les amplificateurs s’élèvent à 2,5W + 2,5W offrant une dynamique incontournable et ajoutant ainsi à la qualité des sonorités Yamaha permettant une reproduction fidèle des instruments acoustiques, électriques ou ethniques, les hauts parleurs font 2×8 centimètres ; la consommation est des six watts, l’alimentation de 12 V CC (bloc d’alimentation PA-130A inclus), le casque se branche en prise mini-jack stéréo et le pupitre est intégré.

Yamaha PSR-F51 : applications

Diverses applications existent également permettant d’optimiser la qualité dudit clavier.

Ainsi, l’application Chord Trackers vous permettra d’identifier la séquence d’accords d’une piste audio instantanément ; celle My Music Recorder, gratuite, est conçue pour faciliter les enregistrements, leur archivement et permet de partager quotidiennement les interprétations musicales.

L’application NoteStar, découlant de Yamaha, permet une lecteur facile des partitions numérique, agrémenté de pistes audio et de chants ; celle Visual Performer permet de visualiser graphiquement les performances musicales en connectant un clavier ou tout autre instrument.

Et enfin, l’application Piano Diary donne la possibilité d’enregistrer, d’archiver et de partager les performances pianistiques.

Yamaha PSR-F51 : vaut-il le coup ?

Yamaha PSR-F51 test

Divers éléments sont essentiels dans le choix d’un clavier Yamaha.

Tout d’abord, il faut porter une attention particulière à l’échantillonnage des sons. En effet, cela concerne les éléments de référence lors des enregistrements de sons. Ces derniers, sur les claviers numériques, peuvent varier ente ceux du violon, des instruments à vent ou à cordes, des percussions ou encore des chœurs.

Chaque touche du clavier électronique correspond donc à un instrument préenregistré ayant pour fonction de restituer une note bien spécifique. Ainsi, la qualité même de l’échantillonnage dépendra de la qualité même des instruments de référence.

Ensuite, il faut prêter attention aux outils sonores. En effet, les claviers de ce type sont, le plus souvent, agrément d’une base de données audio assez conséquente. Elle comprend divers instruments, divers rythmiques, accompagnements, etc., permettant une facilité dans l’apprentissage.

Ainsi, en fonction de vos besoins, certains modèles proposent des tutoriels assez avancés, lumineux. Il vous suffira alors de sélectionner le programme de vote choix, le clavier indiquera alors les touches sur lesquelles appuyer ainsi que le moment exact. En outre, la plupart des Yamaha proposent une possibilité d’enregistrement des configurations favorites pour faciliter l’usage.

Les enceintes, quant-à-elles, constituent un élément fondamental des claviers électroniques. En effet, elles définissent la qualité sonore du rendu. Pour les modèles les plus performants, les enceintes sont dotées, au minimum, de 2 x 6 Watt. Avoir une bonne qualité d’audio permet sans nul dote d’augmenter les performances de l’échantillonnage. Néanmoins, ce caractère de choix peut être atténué si vous envisagez l’usage régulier d’un casque branché.

Enfin, la prise en main joue un rôle clé dans le choix d’un clavier électronique Yamaha. Cet aspect est subjectif, en effet, il dépendra de l’utilisation faite dudit clavier, ainsi que des aptitudes musicales dont vous êtes dotées : débutant ou confirmé.

De ce fait, dans le cadre d’une utilisation plutôt professionnelle, il vous faudra opter pour un modèle résidant à la frappe des doigts, les touches devant comporter un certain dynamiste et devant être lestées afin de retrouver les véritables sensations d’un piano acoustique. En effet, plus les touches seront dynamique, plus le son sera intense.

Verdict

Le clavier numérique Yamaha PSR-F51 constitue sans nul doute un des meilleurs appareils d’apprentissage niveau rapport qualité/prix qu’il existe sur le marché pour la firme Yamaha, à côté du fameux Yamaha PSR-E363. Il permettra facilement de perfectionner vos talents de pianiste, ainsi que de s’habituer, progressivement, au contrôle d’un équipement électronique du genre. De plus, le fait qu’il ne contienne pas quantité de touches facilite grandement son apprentissage.

Même en ayant un petit apriori sur l’interface qui se veut être exclusivement en anglais, le langage utilisé étant basique ne vous mettra pas de bâtons dans les roues, bien au contraire. La notice d’utilisation accompagnant ledit appareil apporte, quant-à-elle, une aide facile et efficace.

Autre atout, avec un poids correct de 3,9 kilogrammes, ledit clavier sera facile à transporter partout où vous allez. Bien sûr, veillez à vous doter d’une housse de transport afin de ne pas l’abîmer. De plus, le fait qu’il puisse se doter de piles facilite d’autant plus cette facilité de transport.

Ainsi, retenez que le Yamaha PSR-F51 est performant au vu du nombre de sonorités différentes, de sa facilité d’utilisation indéniable, de son poids relativement léger facilitant les déplacements, de son métronome intégré permettant d’être toujours en rythme et surtout, et ce n’est pas négligeable, de son rapport qualité/prix imbattable.

Néanmoins, un petit bémol subsiste notamment s’agissant de touches qui ne sont pas dynamiques annihilant l’impression de jouer sur un vrai piano, l’absence de fonctionnalité d’enregistrement poussant à se doter d’application sur son smartphone, et, pour ceux qui utiliseraient des piles, de sa consommation assez importante de ces dernières.

En clair, le clavier électronique Yamaha PSR-F51 constitue un choix de qualité pour les débutants en la matière. Néanmoins, pour les professionnels, il sera plutôt conseillé de se doter d’un autre appareil, mais qui sera sans nul doute plus cher.

Yamaha PSR-F51 : les alternatives

Laisser un commentaire