Meilleur piano
Kawai CN37

Kawai CN37 : notre test et avis complet

Cette nouveauté lancée en 2017 promet beaucoup ! Le Kawai CN37 est là pour satisfaire tous les goûts et pour répondre au besoin des débutants comme aux exigences des pianistes les plus expérimentés.

En effet, ce nouveau modèle reprend les fonctionnalités essentielles du modèle qui le précède, le CN35, à l’exception que ce dernier est doté d’une mémoire d’enregistrement encore plus consistante, mais en revanche, il garde à peu près les mêmes paramètres d’ajustement et une très bonne amplification.

Parmi toute la nouvelle gamme, il est vrai nous avons eu un coup de cœur pour le Kawai CN37, ce dernier relativement développé par rapport au Kawai CN27 qui fait évidemment partie de la gamme.

La série CN de Kawai se refait donc en beauté grâce à ses deux nouveautés qui réinventent l’expérience du piano numérique. Toutefois, nous vous parlons en particulier du Kawai CN37 un modèle tout authentique qui vient reproduire la sensation des pianos acoustiques à queue.

Kawai CN37 – Caractéristiques principales

Le modèle entre vos mains est conçu d’une manière très avancée. Il intègre en premier lieu la fonctionnalité « Responsive Hammer III » qui concerne ses touches lestées, et qui recrée en revanche le toucher particulier d’un piano acoustique à queue. Cette action procure à l’instrument un mouvement très réaliste et un toucher bien vivant comme nous préférons appeler.

Le dispositif est muni d’une technologie aussi exacte à 3 capteurs qui procurent une expérience de jeu très équilibrée, naturelle et très souple. Pour les touches, leur poids est graduellement ajusté de manière à correspondre aux marteaux de basses les plus lourds, ainsi que les marteaux des aigus qui sont encore plus légers d’un piano acoustique.

L’instrument incorpore par ailleurs des renforts de structure qui sont très rigides et qui assurent à l’ensemble du dispositif une stabilité dans les passages fortissimo ainsi que les passages staccato.

Encore un autre point fort, le Kawai CN37 est doté des surfaces de touche Ivory Touch Kawai qui s’occupent d’absorber l’humidité des doigts pour procurer au joueur plus de confort et de souplesse de jeu, et lui faire éviter en parallèle le glissement de ses doigts.

Quant à la simulation d’échappement, cette dernière recrée la sensation subtile du jeu d’une manière très douce et raffinée sur le clavier d’un piano à queue. C’est aussi grâce à cette particularité que ce modèle se montre capable de satisfaire les exigences de tous les amateurs de piano, surtout les pianistes très confirmés qui ne se contentent pas des moindres options.

Kawai CN37 – Une expérience de son très agréable

Au niveau des sonorités, le CN37 ne nous a surtout pas déçu. Ce dernier reprend avec tout professionnalisme et toute pertinence le son du piano à queue de concert légendaire, le Shigeru Kawai, le SK-EX.

De cette façon, le Kawai CN37 s’ajoute royalement à la liste des pianos numériques les mieux réputés au Japon, et qui sont capables à animer des grandes scènes et des salles de concert énormes. Ça ne nous étonne également pas que les instruments Shigeru Kawai ont été récompensés pour leur exceptionnelle clarté tonale.

En effet, le CN37 capture également le son magnifique du piano à queue de concert EX de Kawai. Pour en faire, le CN37 s’avère très performant, il est par ailleurs très souvent choisi par les pianistes très confirmés lors des événements prestigieux, tels les grands concours de musique qui témoignent les improvisations musicales des grands musiciens légendaires de tous les temps, comme Mozart, Chopin, Tchaïkovski, etc.

Le modèle présent contient en revanche 88 touches qui ont été bien évidemment enregistrées et analysées de manière méticuleuse, et reproduites ainsi de manière particulière et fidèle grâce la technologie relativement unique à la marque Kawai, la fonction Harmonic Imaging.

Toutefois, pour insister sur le caractère des pianos à queue, ladite Harmonic Imaging recrée de manière exacte et identique la plage dynamique des pianos acoustiques, offrant de cette manière aux utilisateurs un niveau absolu et sans limite pour s’exprimer, de manière plus douce du pianissimo, à la manière la plus audacieuse et puissante, le fortissimo.

Kawai CN37 – Des sonorités encore sans fin

Certes, ce modèle est bien doté des sonorités des pianos acoustiques réalistes, mais le CN37 y rajoute en effet une excellente sélection des sons d’instruments supplémentaires à savoir le piano électrique, la tirette harmonique et l’orgue d’église, les instruments à corde, la chorale, ou encore les pads d’ambiance de style synthétiseur.

Cette particularité est spéciale pour les pianistes qui souhaitent faire preuve de créativité et de variété dans leurs performances.

Le Kawai CN37 vous propose également le mode de jeu double ou le mode Dual, qui met à votre disposition lui aussi une multitude de sons différents, à l’instar des superpositions de pianos à queue et de cordes.

Ajoutant à ceci le mode Split, et d’ailleurs à niveau de ce point, nous faisons référence au modèle CN27, et c’est à ce point que vous devriez figurer que ces derniers se montrent très identiques. Pour le mode Split ou division, et le mode Four Hands, ces derniers permettent au clavier de se diviser en deux sections indépendantes.

Cette action serait plus bénéfique pour les novices qui ont commencé à peine leurs leçons. Toutefois, l’équilibre de volume de chaque mode de jeu peut se moduler d’une manière rapide et aisée, grâce au contrôle de panneau en temps réel.

Kawai CN37 – Instrument à personnaliser selon vos goûts

Le CN37 est aussi équipé de la fonction « Virtual Technician » qui permet d’adapter diverses caractéristiques du piano acoustique, piano électrique ou clavecin sélectionné à l’aide d’un bouton.

C’est une particularité qui permet également de travailler sur les réglages d’harmonisation, de régulation, de résonance de cordes, d’étouffoirs et de cadre, ainsi que les sons subtils de relâchement de marteau, d’étouffoirs et de touches.

La Virtual Technician vous permet encore d’ajuster l’accordage et le volume des notes précises, si bien vous souhaitez sauvegarder une configuration personnelle dans la mémoire de registration intégrée.

Kawai CN37 – Une connectivité large et très bien avancée

L’aspect connectivité du Kawai CN37 est au rendez-vous avec la praticité et la rapidité. Ce dernier contient des connecteurs USB qui facilitent non seulement le fait de connecter l’instrument à votre ordinateur pour l’activation de l’option MIDI, mais qui consistent aussi à charger et à sauvegarder des données directement et d’une manière rapide sur une clé USB.

Cette fonction prend également en charge la sauvegarde des réglages d’instrument et même des morceaux enregistrés au niveau de la mémoire interne, sur une clé USB pour une lecture rapide et pratique, sans avoir recours à un matériel supplémentaire.

Le Kawai CN37 vous permet aussi d’utiliser une clé USB pour la lecture des fichiers audio MP3 ou WAV. Ainsi, pour les musiciens, ca leur permet d’apprendre avec efficacité les accords et les mélodies d’un nouveau morceau, en le jouant en même temps.

Ils pourront même enregistrer des performances sous forme de fichiers MP3 ou WAV pour les partager avec leurs collègues, leurs élèves et leurs proches. Ça permet aussi d’écouter ses propres morceaux même en déplacement, ou encore pour les éditer sur une station de travail audio.

Ainsi, en sus de la connexion MIDI incorporée, le Kawai CN37 vous permet d’y connecter d’autres instruments et établir des connexions sans fil avec des tablettes, des Smartphones et des portables. Une fois que vous accouplez donc votre piano numérique avec un appareil donné, vous aurez de même la possibilité de recevoir et d’accéder à des applications musicales pour augmenter vos chances d’apprentissage rapide et de partage d’expériences et de techniques.

Figurez-vous donc que le piano numérique CN37 de Kawai dispose de toute une gamme d’option de connectivité, avec des prises de sorties de niveau de ligne qui permettent de jouer à l’instrument même dans les plus grandes salles de concerts.

Toutefois, pour les connecteurs classiques MIDI et les connecteurs USB, rassurez vous que ces derniers offrent le maximum de flexibilité lors de la jouabilité, en constituant une méthode très pratique de mixage audio par le biais des autres appareils.

Découvrez également notre test du Kawai ES110.

Kawai CN37 – Fiche technique

Pour vous présenter une fiche plus technique, le Kawai CN37 se caractérise par :

– Un clavier mécanique comprenant 88 touches surfaces Ivory Touch
– La fonction Responsive Hammer III (RHIII) avec simulation d’échappement
– 3 capteurs, marteaux lestés et contrepoids sur touches.
– Une source Sonore: Progressive Harmonic Imaging™ (PHI), échantillonnage piano 88 notes ;
– Des sons intégrés: 352 voix (incl. 9 kits batterie), compatibilité GM2
– Polyphonie: max. 256 notes
– Un affichage LCD 128 x 64 pixels rétro-éclairé
– Une réverbération: Room, Lounge, Small Hall, Concert Hall, Live Hall, Cathédral ;
– Un effet: Mono Delay, Ping Delay, Triple Delay, Chorus, Classic Chorus, Ensemble, Tremolo, Classic Tremolo, Vibrato Tremolo, Tremolo+Amp, Auto Pan, Classic Auto Pan, Auto Pan+Amp, Phaser+Auto Pan, Phaser, Classic Phaser, Phaser+Amp, Phaser+Chorus, Rotary (1~6)
– Le mode Dual: avec réglage de balance et le Mode Split: avec réglage de balance, choix du point de split, Four Hands Mode
– Un enregistreur: 10 Morceaux, 2 pistes – max. 90.000 notes
– Un métronome: 1/4, 2/4, 3/4, 4/4, 5/4, 3/8, 6/87/8, 9/8, 12/8
– La fonction USB: Play & Record MP3/WAV/MID
– Des réglages clavier: Light+, Light, Normal, Heavy, Heavy, Heavy+, Off (Constant)
– La fonction Virtual technician: Voicing, Damper Resonance, Damper Noise, String Resonance, Undamped String Resonance, Cabinet Resonance, Fall-back Noise, Hammer Delay, Topboard, Decay Time, Minimum Touch, Stretch Tuning, Stretch Curve, User Tuning, Key of Temperament,
– Les tempéraments: Equal, Pure Major, Pure Minor, Pythagorean, Meantone, Werckmeister, Kirnberger, User.

Quelques précautions pour transporter le Kawai CN37

– Vous enlevez tout d’abord le piano du stand et vous transportez le diapositif d’une manière séparée.

– Lorsque le transport est effectué, reprenez ces instructions et assemblez de nouveau le piano et son stand.

– Après l’assemblage, il se peut que les vis et les écrous se desserrent au fur et à mesure que vous utilisez l’instrument ; ceci peut provoquer un manque de stabilité du stand. Si c’est le cas, serrez de nouveau les vis et les écrous.

– Démonter le stand. Si vous devez déplacer votre piano, vous devez démonter le stand en procédant aux opérations de fixation du piano au stand et d’assemblage du stand dans l’ordre inverse. Lorsque le démontage a été effectué, mettez de côté toutes les vis, tous les écrous et toutes les pièces de manière à n’en perdre aucune.

Quelques précautions pour assembler le Kawai CN37

– Faites attention : ne vous coincez pas les mains sous le piano lorsque vous le positionnez sur le stand.

– Vérifiez ensuite que les divers éléments sont assemblés dans la bonne position et correctement orientés ;

– Suivez en revanche attentivement, et dans l’ordre exact, les opérations détaillées dans les instructions.

– Attention encore une fois: ne placez pas des objets lourds sur la face avant du piano avant de n’avoir serré à fond les vis car le piano pourrait tomber.

Le verdict

Ce modèle vaut certainement le coup. Nous n’allons pas prioriser une fonctionnalité sur une autre pour en faire le verdict final, mais en réalité, nous trouvons que ce modèle est très complet dans son ensemble.

Il serait en revanche très avantageux pour les musiciens confirmés en piano que pour les débutants, étant donné que certaines de ses fonctions nécessitent une bonne maîtrise. Ainsi pour ses capacités sonores, nous estimons que ce dernier ferait mieux l’affaire que une grande scène que dans une petite pièce à domicile.

Les meilleurs pianos Kawai

Laisser un commentaire